El Othmani sévèrement tancé par Khadija Zoumi

Khadija Zoumi, conseillère parlementaire et chef du groupe de l’Istiqlal, a sévèrement remis à sa place Saâd Dine El Othmani. Mardi, lors de la séance mensuelle consacrée aux questions au Chef de gouvernement, à la Chambre des représentants, elle a lancé: “nous nous attendions à de fausses réponses, car vous essayez de fuir vos responsabilités!”. Elle s’exprimait ainsi après une intervention d’El Othmani qui pointait du doigt les gouvernements précédents et notamment celui de Abbas El Fassi.

Khadija Zoumi, en syndicaliste chevronnée, a mis en avant à titre de comparaison les acquis sociaux (augmentation de 900 dirhams) du temps de son mentor (2008/2011) ainsi que l’humilité et le sens des responsabilités avec lesquels ils ont été réalisés. Elle a aussi noté que lors de la passation de pouvoir entre son parti et le PJD, ce dernier avait hérité du taux de croissance le plus élevé du Bassin méditerranéen.

“Accuser les gouvernements précédents et rabaisser leur travail en les tenant pour responsables de l’échec de vos politiques publiques n’est pas la meilleure technique de persuasion. Vous vous justifiez ainsi devant les citoyens qui ont voté pour vous car vous n’avez pas réussi à réduire les différences sociales avec votre programme”, s’est aventuré à déclarer la députée istiqlalienne.

M.J.K.

 

Suggestions d’articles

Le torchon brûle entre le PJD et l’USFP à cause de Benkirane

Après la dernière sortie médiatique de Driss Lachgar, où il s’est attaqué à la retraite d’Abdelilah Benkirane, c’est le branle-bas de combat au sein du PJD.