El Othmani s’en prend à l’Istiqlal, la guerre est déclarée

Des signes de guerre politique entre le PJD et le parti de l’Istiqlal se profilent après que le Chef de gouvernement Saâd Eddine El Othmani ait fait des déclarations quelque peu choquantes pour ne pas dire provocantes au cours d’une session parlementaire de lundi à la seconde Chambre.

El Othmani n’y est pas allé par quatre chemin lors des débats sur le PLF 2019 et s’en est pris hargneusement aux ’Istiqlalis’’, des alliés d’hier devenus ennemis aujourd’hui.

Selon le quotidien arabophone Al Akhbar, qui a rapporté l’info mercredi, El Othmani aurait chargé le parti de la balance et a déclaré : « Nous sommes venus corriger les erreurs commises par nos prédécesseurs. Je veux parler des erreurs commises avant le gouvernement Benkirane » allusion faite bien sûr à Abbas El Fassi qui dirigeait la coalition gouvernementale à l’époque. ‘’Quand on est dans l’opposition on s’exprime avec des chiffres réels’’. « Je suis surpris par les déclarations et les réactions d’un groupe politique qui n’arrive toujours pas à comprendre pourquoi il s’est retiré du gouvernement en 2013 ‘’.

Rien que ça ! La balle est dans le camp de l’Istiqlal, le feuilleton n’en est qu’à son premier épisode. A suivre…

M.J.K.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco



Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page