El Othmani: “nous avons travaillé ce projet sous la supervision directe du roi”

La Feuille de route relative au développement de la formation professionnelle et à la création des “Cités des Métiers et des Compétences”, présentée la semaine dernière devant le roi Mohammed VI, est un projet ambitieux et stratégique qui aura un grand impact en facilitant l’insertion des jeunes dans le marché de l’emploi, a rappelé, jeudi, le chef du gouvernement, Saâd Dine El Othmani.

Intervenant à l’ouverture de la réunion hebdomadaire du Conseil de gouvernement, El Othmani a rappelé que ce projet, fruit d’un long débat mené sous la supervision directe du Souverain, permettra de développer le secteur de la formation professionnelle et de doter les entreprises des compétences nécessaires à même d’améliorer leur rendement, d’autant plus que l’un des principaux problèmes qui se posent aujourd’hui est l’inadéquation entre l’offre et la demande d’emplois.

Les Cités des Métiers et des Compétences offriront des centres de formation professionnelle de nouvelle génération et adopteront de nouvelles pédagogies de formation répondant aux besoins du pays, tout en prenant en considération l’équilibre régional puisque cette région sera dotée de sa propre cité, a noté El Othmani, qualifiant ce projet de grand pas.

Il a aussi rappelé l’exposé présenté devant le Conseil de gouvernement la semaine dernière sur le plan d’accélération industrielle dont le principal défi est de promouvoir l’emploi, d’où l’importance de mieux préparer les compétences à travers une formation répondant aux besoins de la société, de l’économie nationale et de l’entreprise.

Ce plan a permis la création de 400.000 postes d’emplois entre 2014 et 2018, a-t-il dit, mettant l’accent sur l’importance de ce plan aux côtés d’autres secteurs dont les services, l’agriculture et l’énergie.

Le chef du gouvernement a également cité les données du Haut commissariat au plan qui font état d’une baisse de 0,6 point du taux de chômage entre 2017-2018, précisant que ce taux se situe actuellement en dessous de 10%.

Le développement de la formation professionnelle et la création de ces cités font partie d’un programme mis en oeuvre depuis le discours du Trône et les hautes orientations contenues dans ce discours, a-t-il indiqué, faisant savoir que la création d’une révolution au sein du secteur de la formation professionnelle fait partie intégrante de ces hautes orientations.

Il a affirmé que le gouvernement a travaillé sur ce projet “sous la supervision directe du roi”, rappelant les principales réalisations depuis le discours du Trône dont l’adoption d’une charte de déconcentration administrative, le projet de loi relatif à la réforme des centres régionaux d’investissement, la généralisation du programme Tayssir dont le budget est passé de 700 millions dh à 2,1 milliards de dh et qui bénéficie à deux millions d’élèves et le début de la généralisation de l’enseignement primaire avec la création de 400 classes et l’intégration de dizaines de milliers d’élèves..

El Othmani a aussi abordé le Registre social unifié adopté en Conseil de gouvernement avant sa soumission au parlement, l’adoption des textes de loi relatives aux terres soulaliyate soumis au parlement et la loi sur le service militaire et l’approbation de ses décrets d’application, ainsi que les mesures prises en soutien aux petites et moyennes entreprises dont la baisse de l’impôt sur la société et l’annulation des dettes contractées par les jeunes promoteurs avant 2002.

Il a aussi cité la décision stratégique de restitution des arriérés de la TVA et le paiement des dettes dues aux entreprises pour une enveloppe de 40 milliards dh dont 35 milliards versés au titre de l’année en cours.

Le chef de gouvernement a enfin souligné que la commission nationale des investissements, qui a tenu dernièrement sa réunion, a approuvé 28 projets au titre de 2019 pour une enveloppe de 23 milliards de DH.

S.L. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

CHAN 2020: on connaît l’arbitre de Maroc-Algérie

Les Locaux affronteront l'Algérie samedi 21 septembre à Blida.