L’étrange silence d’El Othmani sur Jerada

Le chef de gouvernement a déclaré qu’il n’était pas, personnellement, au courant des détails sur les violents affrontements qui ont opposé forces de l’ordre et manifestants, mercredi dernier, à Jerada.
Dans un entretien accordé au quotidien londonien Al-Quds-al-Arabi, Saâeddine El Othmani a affirmé que son gouvernement prône le dialogue comme réponse aux revendications socio-économiques que la ville de l’Oriental connaît depuis trois mois déjà.
A propos de l’arrestation d’activistes du Hirak de Jerada, le chef de gouvernement a rétorqué que les interpellations se décident sur ordre du procureur du roi. Et d’ajouter: « Personnellement, je ne suis pas au courant du dossier dans ses moindres détails. Mais il y a une justice indépendante et nous suivrons tous les péripéties du procès. Laissons la justice faire son travail! »
A rappeler que Jerada a connu, mercredi dernier, des affrontements entre les forces de l’ordre et les manifestants, suite à l’interdiction du ministère de l’Intérieur de mouvements protestataires, sit-in et autres marches jugés hors-la-loi. En attendant, beaucoup d’observateurs se demandent pourquoi le chef de gouvernement est (beaucoup trop) silencieux concernant Jerada…
Larbi Alaoui




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page