El Othmani:” Je ne vends pas du vent aux Marocains”

Saâeddine El Othmani défend bec et ongles le bilan d’étape de son gouvernement. Il assure ne pas user de la langue de bois vis-à-vis des Marocains et de ne pas leur “vendre du vent” ou les abuser.

Et c’est sous l’Hémicycle, mercredi, que le chef de gouvernement a fait cette profession de foi, en réponse aux interventions des députés concernant le bilan d’étape de l’Exécutif. “Nous avions concrétisé, dans certains secteurs, davantage de ce qui avait été prévu dans le programme gouvernemental. En revanche, concernant d’autres secteurs, ce qui a été fait n’est pas au niveau de nos ambitions”, a avoué El Othmani.

Et de poursuivre qu’il existe d’autres nombreuses attentes légitimes des citoyens que l’Exécutif oeuvre à satisfaire.
Répondant aux critiques visant le bilan d’étape, le chef de gouvernement dit regretter le “manque d’objectivité” de certaines d’entre elles. Pointant celles-ci, El Othmani demande à leurs auteurs de ne pas se contenter d’accusations et d’allégations, mais de faire en sorte de présenter des données crédibles et précises.

De même que le chef de gouvernement a promis, aussi bien aux élus de la Nation qu’à l’opinion nationale, de diligenter les investigations nécessaires en ce qui concerne toute plainte pointant un quelconque dysfonctionnement au sein de son équipe. Et de prendre, ensuite les mesures adéquates, justes et équitables, n’épargnant aucune partie susceptible d’avoir failli à ses prérogatives.

Mais en attendant, et en l’absence de preuves, El Othmani hausse le ton à l’encontre des détracteurs de son bilan d’étape. “Vos accusations demeurent des allégations fallacieuses. Et nous ne permettrons pas qu’elles abusent l’opinion publique et enfantent des rumeurs de désespoir, d’accablement et de méfiance””, assène-t-il.

Ce que méritent les Marocains et ce dont ils ont besoin, c’est que le niveau des discussions soit rehaussé d’un ton et que l’intérêt général prime par dessus tout, a-t-il précisé. Et de conclure que “ce qui nous importe, c’est l’intérêt général des citoyens et de la Patrie que nous nous devons atteindre comme but”. Et c’est sur cela que devrait être évaluées l’action de l’Exécutif et ses réalisations, selon le chef de gouvernement.

Larbi Alaoui

Articles similaires

Suggestions d’articles

Le prince Guillaume et son épouse sont au Maroc

Le Grand-Duc héritier de Luxembourg, le prince Guillaume, accompagné de son épouse la princesse Stéphanie de Lannoy, est arrivé, dimanche soir, à Casablanca.