El Othmani donne de l’espoir aux syndicats…et c’est une première

Tous les faits et gestes du nouveau Chef de gouvernement tendent à faire oublier le climat de tension extrême qu’a créé son prédécesseur. Avant même qu’il soit investi officiellement, chose qui doit se faire en principe ce mercredi, Saad Eddine El Othmani a reçu Ilyas El Omari, le chef de file de l’opposition dans une démarche inédite. Il vient également de recevoir et de s’entretenir lundi et mardi avec les représentants des trois syndicats les plus représentatifs: l’UMT, la CDT et l’UGTM.

A ses interlocuteurs, le chef de gouvernement a réitéré  son engagement à instaurer une méthodologie claire pour la relance du dialogue social et pour examiner tous les cahiers revendicatifs qui sont restés suspendus tout au long du précédent mandat.

A leur sortie de ces réunion qui ont duré quelques heures, les syndicalistes ont affiché leur satisfaction et surtout l’espoir de voir aboutir un certain nombre de décisions salutaires pour le pouvoir d’achat des salariés et pour la sauvegarde de la paix sociale.

Le discours que devra prononcer l’ex-syndicaliste Mohamed Yatim et actuel ministre de l’emploi le 1er mai donnera certainement les premiers indices de la nouvelle approche gouvernementale.

T.J.

Articles similaires

Suggestions d’articles

PJD: veut-on « bouter » El Othmani et faire revenir Benkirane?

L'ex-chef de gouvernement et ancien patron du parti islamiste est catégorique!