El Khalfi répond aux provocations du polisario

Les provocations “désespérées” auxquelles s’adonnent les séparatistes du “polisario” au niveau de la zone située à l’Est du dispositif de défense, “les mettent en confrontation avec les Nations Unies et non seulement avec le Maroc”, a affirmé, jeudi à Rabat, le ministre délégué chargé des Relations avec le parlement et la société civile, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi.

En réponse à une question sur les provocations du “polisario” au moment du coup d’envoi de la 11è édition du rallye international “Africa Eco Race”, posée lors d’un point de presse à l’issue de la réunion hebdomadaire du conseil de gouvernement, El Khalfi a indiqué que le Conseil de sécurité a été sans équivoque dans ses résolutions en soulignant que tout comportement du genre constitue une provocation et une menace à la stabilité dans la région.

Il a, en outre, indiqué que les agissements du “polisario” ne sont que des provocations désespérées qui mettent les séparatistes en confrontation avec les résolutions du Conseil de sécurité, relevant que le Maroc “restera ferme vis-à-vis de ces provocations”, comme c’était le cas depuis l’entrée en vigueur de l’accord du cessez-le-feu, dans les années 90 jusqu’à ce jour.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Maroc: un armement russe qui déplaît aux Etats-Unis

Le Maroc pourrait rejoindre la liste de plusieurs pays désirant acquérir des S-400 russes.