El Khalfi a répondu à une question sur le remaniement ministériel

Le ministre délégué chargé des relations avec le Parlement et la Société civile, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, a évoqué le remaniement ministériel qui se prépare. Ceci lors de la traditionnelle conférence de presse qui se tient à l’issue du Conseil de gouvernement.

“Les consultations relatives au remaniement ministériel se déroulent normalement”, a fait savoir le PJDiste, réfutant l’existence d’une situation de blocage à ce niveau.

El Khalfi a par ailleurs affirmé ne pas être au courant des détails (nombre des portefeuilles, configuration de la prochaine équipe gouvernementale…) du remaniement en préparation.

“Je vous dis ce qu’a dit le chef du gouvernement la semaine dernière lorsqu’il a déclaré que les consultations avec les différentes composantes de la majorité étaient sur la bonne voie”, a-t-il ajouté.

Notons que certains dirigeants du PJD ont exprimé leur mécontentement à propos de “l’opacité” et du “top secret” dont le chef de gouvernement et secrétaire général de leur parti a recours concernant les concertations au sujet du remaniement ministériel.

L’un des ténors du parti de la Lampe a ainsi déclaré que Saâeddine El Othmani, en tant que SG du PJD, n’a pas informé les membres du secrétariat général de l’avancement des consultations avec les dirigeants de la majorité, ni sur ses contacts avec le Cabinet royal à propos du sujet du remaniement. Il en est de même des “concessions” qu’El Othmani a certainement été obligé de faire afin d’éviter toute entrave auxdites concertations.

Par ailleurs, lors de l’Assemblée constitutive de la “Fondation Dr Abdelkrim Al-Khatib pour la Pensée et les études”, dont il a été nommé président, vendredi dernier, El Othmani avait sous-entendu que trois PJDistes seraient déjà hors-course dans le prochain Exécutif remanié. Il s’agirait de Mustapha El Khalfi, ministre délégué auprès du chef de gouvernement, chargé des Relations avec le Parlement, de Lahcen Daoudi, ministre délégué auprès du chef de gouvernement, chargé des Affaires générales et de la Gouvernance, et de Jamila El Moussali, secrétaire d’Etat auprès du ministère du Tourisme, du Transport aérien et de l’Artisanat.

Le chef de gouvernement et SG du PJD avait expliqué cette option car il compte beaucoup sur l’apport d’El Khalfi, Daoudi et El Moussali dans la direction de la “Fondation Dr Abdelkrim Al-Khatib pour la Pensée et les études”. Ainsi, les trois auront plus de temps à consacrer à ladite Fondation et auront tout le loisir à la servir à bon escient, ont cru comprendre les présents à l’Assemblée constitutive.

S.L. et L.A.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Voici la liste des membres du nouveau gouvernement d’El Othmani

Le roi Mohammed VI a présidé, ce mercredi 9 octobre au Palais royal de Rabat, un conseil des ministres, auquel ont pris part les membres du nouveau du gouvernement.