Driss Lachgar veut “redonner vie” à l’USFP

Le premier secrétaire de l’Union socialiste des Forces populaires (USFP), Driss Lachgar a appelé, vendredi à Rabat, à la “réconciliation”, à “l’union” et à l’ouverture sur les diverses compétences, afin de redonner vie à la famille ittihadie.

Lors d’une conférence de presse consacrée à la présentation du programme de commémoration du 60ème anniversaire de la création de l’USFP, Lachgar a souligné que cet anniversaire “nous incite à assumer la responsabilité collective pour faire réussir ce chantier global de réconciliation au sein de la famille ittihadie, à travers la réunion de ses composantes et avec la société, en s’ouvrant sur les diverses compétences”.

C’est “une réconciliation large et ouverte sur l’ensemble des forces du parti” et un appel à l’ensemble des membres pour “le retour et la réintégration au sein de la famille ittihadie”, a-t-il lancé, ajoutant que “loin d’être une tentative de marquer des positions circonstancielles et temporaires, cet appel tend à faire renaître l’esprit ittihadi parmi des militants que certaines conditions ont éloignés de l’action politique”.

Cette initiative vise à consolider les acquis réalisés durant les vingt dernières années et à contribuer efficacement dans la prochaine étape, dont les enjeux ont été fixés par le Roi Mohammed VI dans le discours du Trône, a-t-il affirmé.

Lachgar a souligné que “la célébration de cet anniversaire offre l’opportunité de tirer des leçons du passé pour construire l’avenir”, notant que le parti ne peut être séparé de son histoire, sur sont fondées des perspectives prometteuses pour le pays et la société, basées essentiellement sur une justice sociale et un nouveau modèle de développement qui répond aux attentes des différentes catégories.

“Il s’agit de s’ouvrir sur les diverses compétences et cadres ayant des idées progressistes et des valeurs de démocratie, d’égalité et de modernité”, a-t-il fait savoir, appelant, à cet égard, à la mobilisation continue pour gagner le pari politique et social auquel le Royaume est confronté, en s’impliquant activement dans la dynamique actuelle, orientée vers la justice sociale et le développement global.

Au programme de la célébration du 60ème anniversaire de l’USFP, qui va commencer le 29 octobre, figurent plusieurs activités, notamment l’organisation d’une exposition des documents du parti et de ses archives audio et audiovisuelles, une exposition des publications de l’USFP et de photos rares, ainsi qu’une exposition itinérante.

Il s’agit, également, d’organiser des réunions nationales, des séminaires thématiques et régionaux traitant des transformations historiques et des orientations futures en matière d’économie, du social, de la culture et de l’édification démocratique et institutionnelle, ainsi que la signature de livres des chefs et des intellectuels du parti et des séances consacrées à des témoignages historiques qui seront enregistrés et archivés.

S.L. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Un député USFPiste flingue un restaurant de M’diq

Chefchaouen, Tanger, Tétouan, Martil, M'diq et Fnidek ont de quoi séduire les estivants des villes intérieures grâce à leurs nombreux atouts. Mais...