Driss Lachgar: « Nous sommes prêts à rester dans l’opposition »

Pour la première fois depuis le début du processus des consultations pour la formation du gouvernement, le premier secrétaire de l’USFP, a fait allusion à l’éventualité de rester dans « l’opposition pour cinq années encore, si les intérêts du pays l’imposent ».

Une déclaration lourde de sens de la part de Lachgar, qui  s’est exprimé ainsi, 48 heures après la dernière rencontre qui a eu lieu entre Benkirane, Aziz Akhannouch et M’hand Laenser.

Cependant, Lachgar pose une condition de taille, qui est celle d’entendre de la bouche même du chef de gouvernement désigné, le refus de faire siéger l’USFP au gouvernement. « Je considère que tout ce qu’a dit Benkirane à propos de l’USFP, demeure non officiel, puisque cela a été dans le cadre interne d’un parti. Or, c’est le chef de gouvernement qui devrait me le dire ouvertement et directement », insiste-t-il.

L’USFP, dit-il, a depuis le début, exprimé son souhait de faciliter la tâche de Benkirane, qui avait une majorité formée autour des partis de la Koutla, mais il a choisi une autre voie.

T.J.




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page