Le dossier du garde du corps de Ban Ki-moon entre les mains de Ramid 

L’affaire remonte à 2014. Un citoyen marocain, ancien garde du corps de Ban Ki-moon, s’était installé à Taroudant pour ouvrir une pâtisserie.
Il s’est alors entendu avec un promoteur immobilier pour acheter un immeuble à plus de 4 millions de dirhams. La transaction s’est finalement avérée être une arnaque.
Ce dossier d’escroquerie immobilière dont est victime le garde corps du Ban Ki-Moon, a fait l’objet d’une attention particulière de la part de Mustapha Ramid, ministre de la Justice et des libertés, rapporte Al Massae.
Selon le quotidien, un des conseillers du ministre a reçu le plaignant et lui a remis une copie du dossier au sujet de l’escroquerie dont il a été victime de la part de l’un des courtiers de la ville de Taroudant.
Parmi les éléments du dossier remis, figurent des enregistrements audio-visuels  révélant des données prouvant l’existence d’un puissant lobby.
A la lumière des pièces fournies, le ministère de la justice aurait ouvert une enquête pour connaitre les tenants et les aboutissants de cet épineux dossier qui commence à embarrasser Ramid.

Ramadan: les propriétaires des cafés se plaignent








Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page