Dialogue social: un autre syndicat claque la porte

Le secrétaire général de l’Union Marocaine du Travail (UMT), Miloud Moukharik, a annoncé le retrait de son syndicat du dialogue social, après l’offre présentée par le gouvernement vendredi.

Jugée « faible », l’offre de l’Exécutif proposait une augmentation des salaires des fonctionnaires à hauteur de 200 dirhams à partir de janvier 2019, puis 100 dirhams en 2020 et 2021. Une proposition qui n’a pas été du goût du syndicat, dont une délégation s’est entretenue vendredi avec le chef du gouvernement, Saâd-Eddine El Othmani.

L’UMT a en effet indiqué que l’offre du gouvernement n’incluait pas les revendications « légitimes » du syndicat, en particulier l’augmentation générale des salaires dans les secteurs public et privé et la réduction des impôts.

Et d’ajouter que la proposition du gouvernement n’évoque pas l’augmentation du salaire minimum (SMIG), entre autres.

Rappelons que deux autres syndicats s’étaient retirés des rounds du dialogue social annoncé en grande pompe par El Othmani. Il s’agit de la Confédération démocratique du Travail (CDT) et de l’Union générale des travailleurs marocains (UGTM), la centrale de l’Istiqlal.

S.L.

Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page