Démission de Mugabe: le Maroc veut se rapprocher du Zimbabwe

Après la démission de Mugabe, dont le départ a été accueilli par des scènes de liesse populaire au Zimbabwe, le roi Mohammed VI a adressé un message de félicitations à Emmerson Mnangagwa à l’occasion de son investiture comme nouveau président de la République.
Dans ce message, le roi exprime à Emmerson Mnangagwa ses sincères vœux de succès dans la réalisation des aspirations du peuple zimbabwéen frère à davantage de progrès et de prospérité.
Le Souverain réaffirme, à cette occasion, au président du Zimbabwe le souci du Royaume du Maroc de donner une nouvelle impulsion à la coopération avec son pays au service des intérêts supérieurs des deux peuples frères. Le message insiste sur un « renforcement de la coopération et de la solidarité entre les pays du continent africain ».
Rappelons que le Zimbabwe fait partie des pays qui reconnaissent la rasd. Lors de la Cop22, tous les Marocains se souviennent du geste de Mohammed VI envers Mugabe où il l’avait évité du regard…
« C’est le début d’une nouvelle ère démocratique pour notre pays », a déclaré Emmerson Mnangagwa à ses partisans lors de son premier discours public depuis son retour au Zimbabwe.
Selon la BBC, l’une des principales préoccupations de Mnangagwa est de montrer à la communauté internationale que son pays est stable, afin de garantir l’investissement dans l’économie. Un rapprochement avec le Maroc serait donc fort probable.
Sous la conduite éclairée de son souverain, le Maroc poursuit ainsi sa politique de rapprochement avec les pays frères africains. La nouvelle ère annoncée par le nouveau président pourrait ainsi augurer de meilleures relations qu’elles ne l’étaient avec le président Mugabe.
Soufiane Laraki


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page