Déchets italiens: un laboratoire français sollicité par le gouvernement

De déclarations en démentis, le feuilleton des déchets connaîtra sa fin le 23 juillet prochain.
Le feuilleton des déchets italiens risque de connaître un nouvel épisode. En effet, les représentants de société civile d’El Jadida et des environs se sont déplacés en masse à Rabat notamment pour rencontrer la Ministre chargée de l’environnement.
Ils furent reçus par le Secrétaire général, qui les a informés des dispositions prises par le gouvernement. En effet, à la date du 30 juin, un spécimen de ces déchets a été envoyé pour une expertise à un laboratoire français qui ne rendra son verdict que le 23 juillet prochain.
Entre temps, les déchets déchargés ne connaîtront leur sort, qu’après avoir obtenu les résultats de l’expertise. Mais en attendant, les Cimentiers sont montés au créneau et publié un communiqué relayé par le Média 24, dans lequel, ils assurent que la qualité des fourneaux des cimenteries marocaines est reconnue mondialement et que leur température qui s’élève à 1450° permet de détruire toutes les composantes polluantes.
Mohamed Chibi, le Président de l’Association professionnelle du ciment a démenti catégoriquement que ces déchets soient toxiques. Pour preuve dit-il, les cimenteries italiennes utilisent, elles mêmes, ces déchets. Attendons, donc, le 23 juillet pour savoir qui dit vrai et qui dit faux.
H.L.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page