Décès de Belfkih: Ouahbi doit en assumer la responsabilité morale, selon Lachgar

Le premier secrétaire de l’USFP a relaté la dernière discussion qu’il a eue avec le défunt Abdelwahab Belfkih. A cette occasion, Driss lachgar n’a pas hésité à faire assumer la responsabilité morale de ce décès à Abdellatif Ouahbi, secrétaire général du PAM.

Lors d’une rencontre au siège du parti de la Rose, mercredi 22 septembre, Lachgar a révélé qu’une semaine avant la date du dépôt des candidatures pour les élections, Belfkih avait repris ses activités au sein de l’USFP. « Lui et moi débattions de tous les sujets ayant trait aux élections », a-t-il ajouté.

Et de poursuivre: « Maintenant que Belfkih nous a quittés pour un monde meilleur, il faut que l’on sache que chacun des trois partis de la coalition gouvernementale l’avait sollicité afin qu’il rejoigne ses rangs. Et quand il a fini par adhérer au PAM, je lui avais demandé le motif de cette décision. Je raconte ce que j’ai entendu, l’Histoire m’est témoin. La preuve en est ce que le défunt avait écrit ».

Lachgar a également souligné que lors d’une conversation téléphonique, Belfkih lui avait assuré de le croire quand il lui expliquera les raisons qui l’ont poussé à changer de parti et que le dossier dont il s’occupe ne restera pas éternellement aux mains du tribunal.

« Je suis avocat et je connais la loi. Que les promesses atteignent ce niveau, que l’on utilise simultanément l’attraction et la crainte, cela est une pratique étrange. Je me dois donc de parler de responsabilité morale concernant ce qu’il est advenu de Abdelwahab Belfkih. Et nous attendons ce que la justice décidera », a conclu le premier secrétaire de l’USFP.

L.A.


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page