Deal du siècle: le Maroc confirme sa présence à Bahreïn

A l’invitation des Gouvernements du Royaume du Bahreïn et des Etats Unis d’Amérique, un cadre du Ministère de l’Economie et des Finances du Royaume du Maroc prendra part aux travaux de “l’Atelier sur la paix et la prospérité”, les 25 et 26 juin 2019, à Manama (Bahreïn), indique le porte-parole du Ministère des affaires étrangères et de la coopération internationale (MAECI).

La participation à cet atelier technique et sectoriel, se fait aux côtés de plusieurs pays arabes, africains et européens, ainsi que de nombreuses organisations régionales et internationales, ajoute le porte-parole.

Cette participation se fait sur la base de la position constante et inchangée du Royaume du Maroc, en faveur d’une solution de deux Etats, vivant côte à côte dans la paix et la stabilité, garantissant l’instauration d’un Etat palestinien indépendant, souverain et viable, dans les frontières du 4 juin 1967, ayant Jérusalem Est comme capitale, souligne-t-on de même source. Une manière de confirmer que le Maroc le lachera jamais sa position en faveur de la Palestine, mais qu’il se doit d’être présent à un événement pareil.

Le chef de gouvernement n’avait pas souhaité donné d’informations concernant la présence du Maroc à Manama. Il avait déclaré a la presse qu’il n’était pas au courant de ce qui a été décidé, entretenant ainsi le flou total.

Rappelons que Jared Kushner, gendre de Trump, était en visite au Maroc le 28 mai dernier. Il a rencontré le roi Mohammed VI pour parler de son plan entre le Royaume et les États-Unis pour “le deal du siècle”.

Dimanche dernier, des milliers de manifestants étaient à Rabat pour une marche afin de défendre la cause palestinienne. “Le peuple marocain condamne le deal du siècle et le sommet de Manama”, pouvait-on lire sur des pancartes.

S.L.

Articles similaires

Suggestions d’articles

L’ex-Rajaoui Soufiane Alloudi s’insurge contre Hamdallah

L’ancien joueur du Raja de Casablanca Soufiane Alloudi a exprimé son étonnement suite aux informations qui circulent au sujet des clans au sein de la sélection nationale.