Deal du siècle: Jared Kushner devrait faire l’impasse sur le Maroc

©DR montage

Le conseiller spécial de Donald Trump, qui est aussi son gendre, avait effectué une visite au Maroc, en mai dernier. Jard Kushner y avait demandé à Rabat la participation au “Deal du siècle”, un plan de paix concernant le conflit israélo- palestinien. Cette visite avait suscité de nombreuses critiques au Maroc et des manifestations avaient lieu à Rabat, la condamnant vivement.
Entamant une autre tournée dans des pays arabes, Kushner en a exclu le Maroc, cette fois-ci, selon les informations d’Alyaoum24. De son côté, le Cabinet royal jordanien a annoncé, mercredi 31 juillet dernier, que le roi Abdellah II avait reçu le conseiller spécial du président américain, à Amman, pour des discussions autour du “Deal du siècle, ajoute la même source.
Beaucoup de discrétion entoure cette tournée de Kushner, mais des médias israéliens révèlent, relayant des sources USA, qu’elle concernera, la Jordanie, l’Egypte, l’Arabie Saoudite, les Etats Arabes Unis, le Qatar et Israël. Le Maroc avait été inclu au départ, mais pour des raisons de calendrier, le Royaume ne devrait pas faire partie de cette tournée.
Il est aussi prévu l’organisation d’un Sommet, à Camp David, auquel seront conviés des chefs d’Etat arabes et où Donald Trump exposera son plan de paix pour le Proche-Orient. Sauf que la présence du Premier ministre de l’Etat hébreu audit Sommet pourrait dissuader les responsables arabes d’y participer.
Le président américain, croient savoir des médias israéliens, y fera état des grandes lignes de son plan de paix, sans en donner davantage de détails. Par exemple, Trump proposerait de dire “oui” à l’entité palestinienne, mais pas nécessairement à un Etat palestinien.”Oui” aussi à la présence palestinienne à Al-Qods mais pas en tant que capitale de la Palestine!
Pour rappel, le Souverain, jordanien avait auparavant rejeté ce “Deal du siècle”, défendu par le conseiller spécial, gendre de Trump, et par les USA. Abdelah II avait aussi affirmé que le roi Mohammed VI, président du Comité Al Qods, “partageait la même position”.
Larbi Alaoui

Articles similaires

Suggestions d’articles

Burundi-Maroc: les Lions de l’Atlas sont arrivés à bon port

Après un premier match peu convaincant face à la Mauritanie, les Lions de l'Atlas se sont envolés pour Bujumbura pour croiser le fer avec le Burundi ce 19 novembre...