Crise au PJD: les “recommandations” d’Amina Maelainine

Bien sûr qu’elle ne pouvait pas ne pas se manifester à l’occasion de la crise intestine que connait actuellement le parti islamiste! Elle, vous l’auriez deviné c’est Amina Maelainine, la députée polémiste du PJD, qui a toujours son mot à dire sur tout et sur rien, comme d’ailleurs l’ex-chef de gouvernement Benkirane.

Et, comme toujours, c’est sur sa page officielle Facebook que la “pasionaria” du parti de la Lampe met en lumière les problèmes où se débat son parti. Surtout après l’adoption, à la majorité des voix, du projet de loi-cadre de l’enseignement. Ceci, au sein de la commission de l’éducation, de la culture et de l’éducation de la Chambre des représentants.

Ainsi, Amina Maelainine trouve inutile les plaintes, les lamentations et le recours à des textes religieux pour conjurer la crise et les dissensions actuelles où patauge du PJD.

” Ce n’est pas la fin du monde! Et les femmes et les hommes n’existent que pour reconnaître les erreurs commises et leur trouver des solutions logiques et adéquates. Des Etats et des organisations sont confrontés à des crises. Des partis politiques connaissent des séismes mais les résolutions décidées peuvent ou bien les en sortir ou décider de leur scission”, écrit-elle.

La situation que connaît actuellement le parti n’est pas nouvelle mais issue de cumuls anciens. Et il est temps d’y remédier en privilégiant le dialogue interne et l’écoute, conseille la députée.

Voici donc la panacée que prescrit Amina Maelainine afin que le parti islamiste se remette de sa pathologie et retrouve la forme perdue!

L.A.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Sécurité routière: le début d’une nouvelle ère au Maroc

Trente personnes ont été tuées et 1615 autres blessées, suite à 1115 accidents de la route dans les villes du royaume au cours de la semaine du 12 au 18 août.