Covid-19 dans les camps de Tindouf: une eurodéputée décrit « une situation déplorable »

La propagation du nouveau coronavirus dans les camps de Tindouf, en territoire algérien, suscite de fortes inquiétudes au Parlement européen qui s’interroge sur les mesures que compte prendre la Commission européenne à l’égard de l’Algérie pour protéger les populations séquestrées dans ces camps sous sa responsabilité.

Dans une question adressée à la Commission européenne sur la situation sanitaire dans les camps de Tindouf, liée en particulier à la propagation du Covid-19, l’eurodéputée Frédérique Ries révèle que des foyers de contamination ont été annoncés dans ces camps, rappelant que la pandémie qui frappe le monde entier ne ménage pas cette zone relevant du territoire algérien.

Selon des informations émanant de ces camps, précise-t-elle, la situation sanitaire y est déplorable en l’absence d’équipements de base pour accueillir les personnes contaminées et les malades sont confinés dans «des chambres d’isolement dans un état catastrophique».

La députée européenne relève que la responsabilité de la protection des populations des camps dans ce contexte de crise sanitaire incombe à l’Algérie qui les accueille sur son sol.

Elle demande à la Commission européenne si elle était au courant de la situation sanitaire alarmante dans les camps de Tindouf et de quelles informations dispose-t-elle sur la propagation du Covid-19 sur place.

La députée européenne interroge aussi l’exécutif européen s’il a abordé la question avec les autorités algériennes et quelles sont les mesures qu’il va prendre pour que l’Algérie garantisse la sécurité des populations dans les camps de Tindouf et leur protection contre le COVID-19 dans le difficile contexte sanitaire actuel.

M.S. (avec MAP)

Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page