Conseil de gouvernement: le projet d’Akhannouch a été adopté

Le Conseil de gouvernement de ce jeudi 19 avril vient d’adopter le projet du décret 2-18-77 concernant les espaces pastoraux et les espaces forestiers. Ledit projet est le dernier de la loi 13-113 visant la transhumance et les pâturages de plaine et en forêt.

Ainsi, à partir d’aujourd’hui, le ministère de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts aspire, dans le respect des dispositions du projet précité, à améliorer les conditions de vie des nomades et des pâtres, tout en préservant et en développant les ressources naturelles. Ceci , car la transhumance et le nomadisme, en plus d’être des coutumes ancestrales, sont indispensables aux éleveurs de bétail dans leur recherche de pâturages, et particulièrement  en période de canicule et de sécheresse.

A rappeler que le département de Aziz Akhannouch, depuis l’adoption du Plan Maroc Vert (PMV), veille à réaliser de nombreuses études, en partenariat avec le ministère de l’Intérieur, afin de diagnostiquer l’état des lieux de la transhumance et de mettre le doigt sur les obstacles inhérents à cette activité. Ceci, de bien entendu, en vue de l’élaboration de lois et de stratégies à même de protéger les pâtres et autres bouviers nomades des aléas climatologiques.

A rappeler que les espaces pastoraux du Royaume couvrent quelque 53 millions d’hectares, dont 21 millions  peuvent être aménagés, alors que 9 millions d’hectares font partie du domaine public forestier. Tous ces espaces sont d’une importance vitale pour une riche biodiversité, dont des espèces animales en voie d’extinction.

L.A.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco



Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page