Conseil de gouvernement: la vérité sur les rumeurs de boycott du RNI

Jeudi dernier, plusieurs médias ont affirmé, photo à l’appui, que les ministres du RNI avaient boycotté la réunion du conseil du gouvernement. Une source gouvernementale nous a confirmé que Moulay Hafid Elalamy, Mohamed Boussaid, Mohamed Aujjar et Rachid Talbi Alami n’étaient pas présents. Seule la secrétaire d’Etat chargée du Tourisme, Lamia Boutaleb a assisté à la réunion du côté du RNI.

Dans le contexte actuel et suite aux propos de Abdelilah Benkirane à l’encontre de Aziz Akhannouch, des médias ont évoqué un “boycott” pur et simple du RNI de ce conseil de gouvernement.

Contacté par Le Site info, un membre influent du Bureau Politique au RNI nous a confié que son parti “a beaucoup de respect pour l’institution et ne peut en aucun cas boycotter une réunion du conseil de gouvernement”. Il rappelle que Aziz Akhannouch était en déplacement à Paris, puis à Berlin où il a rencontré le secrétaire d’Etat en charge de l’Agriculture pour consolider le partenariat maroco-allemand dans le secteur agricole.

“D’autre part et indépendamment de ce faux débat, nous considérons la sortie de Benkirane comme étant immorale et à l’encontre du b.a.b.a de la politique dans le monde”, juge notre source. “Comment peut-on être dans la majorité gouvernementale la semaine et faire des discours populistes et d’opposition pendant le week-end? Benkirane cherche visiblement à fragiliser la majorité, c’est un manque de fair-play vis-à-vis de El Othmani”, conclut notre source. Il ne s’agit donc pas d’un boycott. Mais les propos de Benkirane, auxquels a d’ailleurs répondu Aziz Akhannouch, risquent d’avoir des conséquences.

H.B.

Articles similaires

Suggestions d’articles

El Othmani a réussi à convaincre El Azami

Driss El Azami El Idrissi est revenu sur sa décision de démissionner de sa fonction de président du groupe parlementaire PJDiste. Et ce, grâce au efforts conjugués de Saâeddine El Othmani et d'autres ténors du parti islamiste.