Congrès national du RNI: ce qu’il faut retenir de la déclaration finale (VIDEO)

Le Rassemblement National des Indépendants (RNI) a souligné dans un communiqué final à l’issue de son 7ème congrès national tenu les 5 et 6 mars à Rabat, son engagement total en faveur de toutes les initiatives pour un retour à une vie économique normale et une résilience face aux répercussions de la pandémie du Covid-19.

Parmi les initiatives, le communiqué du parti de la colombe cite le programme d’urgence visant à atténuer les effets du retard accusé au niveau des précipitations, le programme  »Awrach » qui porte sur la création de 250.000 emplois dans les années 2022-2023, le programme  »Forsa » qui vise à développer les compétences de vie des jeunes pour une meilleure insertion socio-économique ainsi que le plan d’urgence pour la promotion du tourisme, outre toutes les autres initiatives que le gouvernement envisage de lancer dans les prochains jours en vue d’améliorer le quotidien des citoyens.

 »Conformément au programme du parti fondé à sa création sur la démocratie sociale, le congrès salue hautement le chantier Royal portant sur la généralisation de la couverture sociale, la consécration de la responsabilité de l’État providence et son rôle déterminant dans la réduction des précarités et des disparités sociales, tout en se félicitant de l’action du gouvernement dirigé par le RNI en faveur d’une matérialisation historique et efficiente des chantiers », soutient-on de même source.

Le communiqué assure, à ce propos, que tous les militants du parti sont mobilisés derrière le roi Mohammed VI dans les efforts déployés pour poursuivre la consolidation des piliers d’un État social, saluant hautement les initiatives Royales, toujours audacieuses et pionnières pour un renforcement du leadership du Royaume sur la scène internationale.

Il relève, par ailleurs, que le RNI est fier de son positionnement politique qui est basé sur  »la démocratie sociale en faveur d’une État providence fort », saluant dans la foulée la démarche du gouvernement qui est résolument engagé dans une politique de subvention de nombreux denrées et produits (Électricité, Sucre, Gaz butane) tout en apportant aussi une subvention supplémentaire du blé tendre et ce, en vue préserver le pouvoir d’achat des citoyens.

La même source se félicite aussi du bilan positif de la majorité et son action qui repose sur  »l’harmonie, l’engagement et la responsabilité », insistant sur l’accélération de la mise en œuvre des politiques publiques en faveur des couches sociales précarisées et ce, dans le but de consacrer la solidarité sociale, illustration réelle de l’État social.

Par ailleurs, le communiqué final se félicite de l’institutionnalisation du dialogue social qui a débuté  »peu après l’investiture du gouvernement, étant donné que ce dialogue est le garant de la paix social, ainsi que la création de commissions de suivi continu de la matérialisation des dispositions prises dans ce cadre », mettant en exergue l’approche participative suivie par le gouvernement sur ce registre et qui est fondée sur  »l’implication précoce et préalable des partenaires sociaux dans toutes les nouvelles stratégies portant sur le règlement de dossiers hérités complexes ».

Le document exprime, à ce propos, son satisfecit des accords signés entre le gouvernement et les centrales syndicales dans les domaines de la santé et de l’éducation, lesquels accords visent à rendre justice à une grand nombre de fonctionnaires dans ces domaines.

Sur tout un autre registre, le communiqué final de ce congrès du RNI note que  »le parti, conscient du rôle fondamentale de l’amazighité dans la promotion de la diversité et la richesse de la culture et de l’identité nationales, a saisi l’occasion de ce congrès pour passer en revue avec fierté toutes les batailles menées par le parti à l’intérieur et à l’extérieur du parlement en vue d’une officialisation de la langue amazighe », tout en se disant bien déterminé à poursuivre son action pour conforter la place fondamentale de la culture amazighe sur le plan de l’identité nationale.

Revenant, par ailleurs, sur les dernières élections, la même source note que cette échéance électorale a permis au parti de  »diriger légitimement et en toute responsabilité le gouvernement, à l’issue d’un triple scrutin qui s’est déroulé dans les délais fixés et en une seule journée, et aussi marquée par une forte participation des électeurs, plus de 50 %, donnant lieu à une majorité forte et soudée puisant sa légitimité des urnes, expression ultime de la volonté populaire, et qui place l’intérêt des citoyens au cœur de ses priorités ».

Sur le plan international, le communiqué évoque la conjoncture actuelle, particulièrement critique au vu de la multiplication des menaces liées aux répercussions de la pandémie du Covid-19 sur le plan socio-économique, relevant que ce contexte a provoqué de profondes mutations qui secouent encore l’ordre mondial, ce qui a donné lieu à des chamboulements dans les rapports géo-politiques.

Et d’ajouter que l’une des illustrations des mutations qui se sont produites, le consensus à propos d’une transformation profonde de la représentation de l’État dans ses dimensions classiques ainsi que la conviction affirmée sur tous les plans quant au constat que la souveraineté étatique ne peut désormais être acquise que par le biais de la possession d’un système intégré consolidant notre sécurité stratégique.

Ce congrès s’est également attardé sur l’évolution de la situation dans certaines régions du monde qui sont le théâtre de tensions menaçant la paix et la sécurité internationales, saluant, à ce propos, la position du Royaume du Maroc appelant au respect de la charte des Nations unis, l’intégrité territoriale et nationale des tous les pays membres de l’organisation et aussi du principe d’interdiction du recours à la force pour régler les conflits entre les États.

Dans son communiqué, le congrès appelle ainsi à la promotion de toutes les initiatives et mesures en faveur d’un règlement pacifique des conflits, saluant les efforts déployés pour rapatrier les marocains en Ukraine tout en notant que le Maroc, à la faveur de Hautes Orientations Royales, a été le premier pays à prendre des mesures concrètes en faveur de ses siens.

Toujours sur le registre international, ce congrès s’est félicité des succès diplomatique consécutifs réalisés par le Maroc sous l’impulsion du roi Mohammed VI, et ce, dans le cadre de la défense de la première cause nationale qui s’est confortée par de nouvelles et multiples reconnaissances de la Marocanité du Sahara.

Des succès qui renforcent le sentiment de fierté du peuple marocain pour la vision clairvoyante et proactive du Souverain ainsi que la crédibilité de la proposition d’autonomie sous souveraineté marocaine, souligne le parti dans son communiqué, avant de réitérer sa mobilisation constante derrière le Souverain dans la défense de l’intégrité territoriale du Royaume.

SR


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page