Clash entre 2 ministres en plein Conseil de gouvernement

Le Conseil de gouvernement, tenu jeudi, a connu une altercation langagière entre deux ministres. Il s’agit de Mustapha Ramid, ministre PJDiste délégué, chargé des droits de l’Homme, d’une part, et du ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, d’autre part.

L’incident a eu pour cause les débats sur l’article 9 du Projet de Loi de Finances (PLF) 2020. Ledit article, dans son dernier alinéa, stipule que “les biens et les fonds de l’Etat ne peuvent toutefois, faire l’objet de saisie”, à des fins d’exécution des jugements contre l’Etat.

Tandis que le ministre de l’Intérieur tient au maintien de l’article 9 et à l’exécution des jugements contre l’Etat, adopté par le Chambre des représentants, les groupes parlementaires insistent sur son annulation.

De son côté, Mustapha Ramid a demandé que des amendements soient apportés à l’article 9. Et de souligner que l’on ne peut résoudre le problème de l’exécution des jugements avant de trouver une solution à la promulgation d’un arrêté administratif. A défaut de ce dernier, a estimé Ramid, un arrêté juridique ne pourrait être adopté sans des conséquences sur le Budget de l’Etat.

Par ailleurs, dans une publication sur sa page officielle Facebook, Omar Cherkaoui, a commenté le clash précité en écrivant: “Aujourd’hui, le Conseil de gouvernement a abrité une altercation entre deux ministres à propos de l’article 9 du PLF 2020. Il est certain qu’un grand quiproquo existe au sein de l’Exécutif à propos de cet article qui est anticonstitutionnel, aussi bien dans fond que dans la forme.”

Le politologue termine sa publication sur un ton sarcastique. “Il est étrange de constater que l’opposition se comporte comme des ‘Ultras’! Son rôle est de se contenter de réaliser des “tifos” dans les tribunes. La seule différence, c’est que cela est incomparable aux animations visuelles du Wydad et du Raja qui attirent l’admiration davantage que le match lui-même!”.

Larbi Alaoui

Articles similaires

Suggestions d’articles

Ramid a parlé des droits des détenus à Rabat

Le ministre s'exprimait lors d'un colloque international sur "les principes universels des droits de l'Homme et leur application dans les établissements pénitentiaires".