Chabat: « le gouvernement Benkirane est le pire de l’histoire du Maroc »

La campagne électorale n’a pas encore commencé, qu’elle répand déjà son premier parfum. Le parti de l’Istiqlal en donne le ton par un discours offensif et acerbe.

Lors de la présentation du programme électoral du parti de l’Istiqlal, Hamid Chabat a utilisé son artillerie lourde pour s’attaquer à Benkirane. Règlements de compte ou simples gesticulations électoralistes, toujours est-il que le secrétaire général du plus vieux parti du Maroc, s’est démarqué complètement du PJD, avec lequel il insinuait, il y a quelques mois, de sceller une alliance gouvernementale.

Avec son franc-parler habituel, Chabat a ironisé sur les assertions exprimées par Benkirane, selon lesquelles, il y a deux Etats au Maroc.

« Je dis à ces gens, qu’au Maroc, il n’y a qu’un seul Etat régi par une constitution, qui est la loi suprême du pays », matraqua-t-il devant une assistance hypnotisée par la virulence du discours, tout en ajoutant « Le parti de l’Istiqlal n’a jamais dit qu’il y avait un Etat profond, qu’il y avait le Tahakkoum et n’a jamais usé de chantage envers l’Etat pour bénéficier de postes de responsabilité en échange de sa fidélité envers la monarchie ».

Hamid Chabat devait enfoncer le clou en qualifiant le gouvernement de Benkirane comme « le pire gouvernement de l’histoire du Maroc qui a marginalisé les syndicats, qui a gelé le dialogue social pendant cinq ans et qui a anéanti les classes laborieuses à travers la succession des hausses des prix des produits de première nécessité ».

Sur ce plan, Hamid Chabat a promis de revoir le système de la caisse de compensation, de telle sorte qu’elle continue à jouer son rôle de défense du pouvoir d’achat des citoyens les plus démunis. Il s’agit, pour lui, d’inscrire sur la liste des produits soumis à la subvention de l’Etat, les lentilles, les haricots blancs, les produits laitiers et les hydrocarbures.

Continuant sur sa lancée, Chabat a considéré que le gouvernement de Benkirane n’a réglé aucun problème social et n’a fait que s’attaquer au pouvoir d’achat des Marocains. D’ailleurs, poursuit-il, ce gouvernement a distribué 9 millions de cartes de RAMED, ce qui veut dire que ce sont des millions de Marocains qui vivent avec moins de 10 dhs par jour et que la pauvreté s’est largement répandue sous ce gouvernement qui a ciblé principalement les classes moyennes.

Le secrétaire général du parti de Allal El Fassi a promis également d’annuler la réforme gouvernementale des retraites et de lancer une révision juste et équitable de ce régime.

Interrogé sur ses projets d’alliance gouvernementale, Hamid Chabat ne voulait pas s‘exprimer ouvertement, ce qui a laissé deviner que le PJD ne figure plus dans l’ordre de ses priorités.

T.J.




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page