Ce que pense Benkirane des présidentielles tunisiennes

L’ex-chef de gouvernement et ancien SG du parti islamiste a retrouvé sa verve. On croyait celle-ci abandonnée quand Abdelilah Benkirane avait déclaré à Le Site info que ce qu’il pensait de l’exécutif El Othmani remanié, c’est qu’il… n’en pensait rien!

Mais voilà qu’à l’occasion des récentes présidentielles du Pays du Jasmin, le verbeux ex-chef de gouvernement a retrouvé sa langue. Et Benkirane n’a pas tari d’éloges sur les élections tunisiennes qu’il a même qualifiées de “modèle exemplaire”, a-t-il déclaré dans un entretien accordé au site “Arabi 21”.

De même qu’il a émis l’espoir de soutenir et de travailler main dans la main avec le nouveau chef de l’Etat élu. Kaïs Saïed. Sauf que Benkirane a omis d’expliciter s’il s’agit du soutien des Tunisiens à leur nouveau président ou aussi de celui des Marocains, entre autres, à Saïed!
L’ex-patron du parti de la Lampe a également soutenu que les résultats des élections tunisiennes sont synonymes de “victoire de la volonté des peuples”. lls sont aussi “un modèle international de la capacité des Arabes et des musulmans à instaurer leur modèle démocratique, qui n’est pas autonymique avec leurs spécificités culturelles et religieuses”.

Concernant le nouveau président tunisien, Benkirane le qualifie “d’homme humble dont la campagne électorale était simple, menée par des bénévoles et que son programme électoral n’avait rien d’utopique”. Le peuple tunisien a ainsi prouvé qu’il aime les gens modestes et qui sont sincères avec lui, a-t-il assuré.

“La Tunisie est actuellement en tête de peloton des pays arabo-musulmans en ce qui concerne les libertés et la démocratie. La vision arabo-musulmane était limpide, depuis le début, dans le discours du nouveau chef de l’Etat. Et son évocation de la Palestine prouve que c’est un homme soucieux des préoccupations de son peuple”, a conclu Abdelilah Benkirane.

Larbi Alaoui

Articles similaires

Suggestions d’articles

Burundi-Maroc: les Lions de l’Atlas sont arrivés à bon port

Après un premier match peu convaincant face à la Mauritanie, les Lions de l'Atlas se sont envolés pour Bujumbura pour croiser le fer avec le Burundi ce 19 novembre...