Ce que pense Abderrahmane Youssoufi de la main tendue du roi à l’Algérie

©MAP

Dans une lettre adressée à l’Algérie que la chaîne Médi 1 TV s’est fait un devoir de lire en exclusivité aux téléspectateurs vendredi 9 novembre,  Abderrahmane Youssoufi (94 ans) appuie l’initiative royale à travers cette ‘’main tendue par le roi Mohammed VI’’ à l’Algérie.

L’ancien Premier ministre se dit avoir accueilli avec une grande satisfaction cette sincère proposition royale faite à nos voisins algériens lors du discours adressé par le roi à la Nation, à l’occasion du 43ème anniversaire de la Marche Verte. A travers la création d’un mécanisme politique conjoint de dialogue et de concertation c’est l’esprit de la fraternité et de l’histoire commune qui nous unissent qu’a fait ressortir le discours royal. Il a pour objectif de trouver les solutions adéquates à tous les problèmes qui sont restés en suspens dans le temps et l’espace.

Le discours prononcé par le roi Mohammed VI, est constructif et compatible. Les dirigeants de nos deux pays, doivent s’ouvrir sincèrement et en toute franchise à tous les dossiers litigieux sans intentions dissimulées ni surenchères. Le dialogue à venir avec l’Algérie comme proposé par le roi est « une initiative louable » et aidera à remporter une victoire commune aussi bien, pour les Algériens que les Marocains.

Elle aura valeur de responsabilité, et nous protégera face aux obstacles du développement, de l’intégration et de la coopération. Notre fraternité et notre histoire doivent dépasser les divergences avec le même esprit qui caractérisé l’engagement de notre pays à l’égard de la génération du patriotisme et de la rédemption en Algérie.

L’Ancien leader socialiste qui a successivement côtoyé trois rois, Mohammed V, Hassan II et Mohammed VI s’est aussi dit, ravi de l’allusion faite par le Souverain à la Conférence de Tanger ayant réuni, en 1958, les partis maghrébins nationalistes de la Tunisie, l’Algérie et du Maroc. Un exemple à suivre selon Abderrahmane Youssoufi pour vaincre la frilosité politique des générations de dirigeants montantes dans nos deux pays.

M.J.K  

 

 

Articles similaires

Suggestions d’articles

Le roi Mohammed VI a écrit au président biélorusse

Le roi Mohammed VI a adressé un message de félicitations au président de la République de Biélorussie, Alexander Lukashenko, à l'occasion de la fête d'indépendance de son pays.