Ce que Laftit et son homologue espagnol se sont dit

Le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, et son homologue espagnol, Fernando Grande-Marlaska, ont tenu, jeudi à Rabat, une réunion de travail lors de laquelle ils ont rappelé la nécessité de continuer à consolider la coopération maroco-espagnole en matière de lutte contre le terrorisme.
Lors de cette réunion, Laftit et Grande-Marlaska ont loué, particulièrement, l’étroite coordination entre les services de sécurité ayant permis le démantèlement de nombreuses cellules terroristes, indique un communiqué conjoint rendu public au terme de cette réunion.

A cette occasion, les deux ministres ont mis l’accent sur la nécessité de poursuivre la consolidation de cette coopération. S’agissant de la question migratoire, ils ont relevé la qualité du partenariat excellent et singulier, caractérisant la coopération maroco-espagnole en la matière et qui s’est convertie, à juste titre, en un référentiel dans la gestion des flux migratoires, intégrant les dimensions sécuritaire, humanitaire et de développement, et ce en parfaite symbiose avec le respect des droits de l’Homme et de la dignité des êtres humains.

Cette coopération, qui s’est traduite par une dynamique de coordination et d’échange d’informations entre les deux parties, a permis d’atteindre des résultats fort significatifs, notamment en matière de lutte contre les réseaux de trafic des migrants et de la traite des personnes, souligne le communiqué.

Au terme de cette réunion, les deux ministres, tout en rendant hommage au travail des différents services de sécurité des deux pays, ont convenu de continuer à œuvrer au renforcement de la coopération et de la coordination entre leurs Départements respectifs, et ce pour assurer et préserver la sûreté et la sécurité de leur pays, de leur région et de leur voisinage.

S.L. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Maroc: l’Intérieur interdit le transfert inter-villes des dépouilles

Le ministère de l'Intérieur a pris des mesures draconiennes en ce qui concerne l'inhumation des personnes décédées.