Ce que faisait Talbi Alami avec une délégation parlementaire britannique

Le président de la chambre des représentants, Rachid Talbi Alami, s’est entretenu, lundi à Rabat, avec une délégation parlementaire britannique en visite de travail dans le Royaume dans le but d’établir un dialogue constructif et permanent entre les parlementaires des deux pays et d’être au fait de l’expérience marocaine dans les domaines politique et parlementaire.

La chambre des représentants indique dans un communiqué que ces entretiens ont porté sur le renforcement des relations historiques et culturelles séculaires qu’entretiennent les deux pays, et sur les moyens visant à consolider la coopération parlementaire par le biais de l’institutionnalisation des relations bilatérales et multilatérales, d’une communication durable, de la création de plateformes de dialogue et d’échange d’expertises et d’expériences, ainsi qu’à travers la présentation de l’expérience parlementaire des deux pays et l’examen d’un certain nombre de questions d’intérêt commun.

M. Talbi Alami s’est félicité, à cette occasion, des relations distinguées entre les deux Royaumes et de la coopération fructueuse unissant leurs deux institutions parlementaires, rappelant le partenariat remarquable qui unit la Chambre des Représentants à la Fondation Westminster pour la Démocratie (WFD), et qui a permis l’échange d’expertises et d’expériences entre les deux parties et la découverte du système parlementaire britannique. En outre, M. Talbi Alami a fait part de la dynamique politique et institutionnelle que connaît le Royaume du Maroc, ayant abouti à l’organisation des élections législatives de septembre 2021, avec un taux de participation élevé.

Lors de ces pourparlers, le président de la chambre des représentants a également passé en revue les particularités du système parlementaire marocain et les relations entre l’institution législative et le reste des pouvoirs et institutions. Il a également présenté les spécificités du modèle marocain, mettant en avant la sécurité et la stabilité dont jouit le Royaume et l’intérêt qu’il accorde au capital humain. Dans ce sillage, M. Talbi Alami a aussi fait part de l’implication du Maroc dans des chantiers d’envergure, citant à titre d’exemple la couverture médicale, la sécurité sociale, les énergies renouvelables, la sécurité alimentaire et la transformation digitale, qui consacrent le Royaume comme modèle à suivre tant au niveau continental qu’au niveau international.

Pour leur part, les membres de la délégation britannique ont soutenu que cette visite a pour vocation le renforcement du dialogue et de la communication constructifs et durables entre les parlementaires des deux pays et la découverte du modèle marocain et des spécificités des grands chantiers dans lesquels il s’est engagé, dont la sécurité sociale, la couverture médicale, les énergies renouvelables, la transformation digitale, ainsi que ceux liés à la sécurité et la stabilité dans la région.

La délégation britannique a, par ailleurs, salué l’expérience marocaine, faisant part de sa volonté de consolider les relations parlementaires aux niveaux bilatéral et multilatéral. Compte tenu des questions d’intérêt commun, les parlementaires britanniques ont aussi souligné l’importance d’échanger les expériences et les expertises. Par ailleurs, cette rencontre a été l’occasion pour un échange de vues sur nombre de dossiers régionaux et internationaux d’intérêt commun, et de mettre en avant l’importance du rôle des parlementaires pour les traiter et trouver des solutions innovantes et efficaces.

La délégation parlementaire britannique est composée de Fabian Nino Uziell-Hamilton, député du Parti travailliste (Labour) et ministre d’Etat de la paix et du désarmement, du cabinet fantôme britannique (shadow cabinet), de Bambos Charalambous, député et ministre du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord du cabinet fantôme britannique (shadow cabinet) et de Purvis Jeremy de Tweed, du Parti des Libéraux-démocrates, vice-président du groupe parlementaire qui regroupe toutes les tendances politiques Grande-Bretagne-Maroc « APPG-Morocco ».

La photo d’Achraf Hakimi avec sa mère fait réagir la FIFA






Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page