Ce qu’a dit le MAE égyptien sur sa rencontre avec Bourita

Le ministre égyptien des Affaires étrangères, Sameh Choukri a fait part, ce lundi à Rabat, de la détermination de son pays à activer le mécanisme de concertation politique, la commission économique et le forum d’affaires avec le Maroc en vue de promouvoir davantage les relations bilatérales.

Lors d’un point de presse conjoint à l’issue de ses entretiens avec le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, le responsable égyptien a mis en avant les « solides relations historiques » entre le Maroc et l’Egypte et les liens unissant les deux chefs d’Etat, le roi Mohammed VI et le président Abdel Fattah Al-Sissi, et les deux peuples, se félicitant de la convergence des vues concernant plusieurs questions d’intérêt commun.

Il a aussi souligné que le contact et la concertation se sont poursuivis au cours des deux dernières années entre les deux pays en dépit du contexte lié à la crise sanitaire mondiale, rappelant à cet égard les visites effectuées récemment par Bourita en Egypte.

La coordination entre les deux pays ne se limite pas au cadre bilatéral, mais elle se manifeste aussi dans le cadre de la Ligue Arabe, de l’Union Africaine, de l’Organisation de la Coopération islamique (OCI) et au niveau de la Méditerranée, le but étant de relever les multiples défis communs dans un cadre de solidarité, a-t-il dit, insistant sur la nécessité de promouvoir aussi bien les relations entre les institutions législatives des deux pays que les échanges culturels.

Le ministre égyptien a, d’autre part, fait savoir que son entretien avec Bourita a été l’occasion d’évoquer plusieurs questions d’intérêt commun en lien avec l’Afrique, notamment la région sahélo saharienne, les développements en Libye, la question palestinienne et la lutte contre le terrorisme, les organisations terroristes et l’idéologie extrémiste.

Sur ce point, Choukri a formé le voeu que la réunion ministérielle de la Coalition mondiale contre Daech, prévue mercredi à Marrakech, soit un succès pour lutter contre ce fléau.

Il a, par ailleurs, tenu à féliciter le Maroc pour les efforts constants déployés en matière de lutte contre les répercussions de la Covid-19, ainsi que pour assurer le développement et promouvoir l’économie en vue de répondre aux aspirations du peuple marocain.




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page