Ce qu’a dit Abdelilah Benkirane sur le député accusé de triche

Abdelilah Benkirane est revenu sur l’affaire du député du PJD, pris en flagrant délit, samedi dernier, de triche lors des examens du bac. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’ancien secrétaire général du parti n’a pas mâché ses mots.

Dans un “live” sur sa page officielle Facebook, Abdelilah Benkirane a assuré qu’il a mobilisé tous les moyens, lorsqu’il était chef de gouvernement, pour lutter contre la triche dans les examens. Exprimant son indignation suite à cette affaire qui a fait couler beaucoup d’encre, il a toutefois regretté le fait que la presse ne rate jamais l’occasion pour descendre les membres du PJD.

En parallèle, Benkirane a demandé à ses «frères» au sein du parti de dénoncer tous ceux qui enfreignent la loi. «Le PJD n’est pas une secte et nous n’appliquons jamais le principe «Viens en aide à ton frère musulman qu’il soit oppresseur ou opprimé». Nous avons toujours été justes», s’est-il défendu.

Rappelons que la sanction est tombée pour le député du PJD Noureddine Kchibel, pris en flagrant délit, samedi 8 juin, de triche au bac. L’académie régionale de l’éducation et la formation a décidé de l’interdire de participer aux examens du bac pendant deux années successives.

La commission de contrôle, après l’avoir pris en flagrant délit de triche, a saisi les trois téléphones qui étaient en sa possession et lui a interdit de poursuivre l’examen. Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances de cette affaire. Indiquant avoir “oublié” ces téléphones dans ses poches, Kchibel fait également l’objet d’une enquête menée par son propre parti.

Ironie du sort, le député aurait été parmi ceux qui ont voté en faveur de la loi 02.13 relative à la répression de la fraude aux examens scolaires.

N.M.

 

 

Articles similaires

Suggestions d’articles

Aid Al Adha 2019: le ministère de l’Agriculture fait le bilan

Le plan d’action pour l'Aïd al-Adha 1440 adopté pour la deuxième année consécutive a permis à l’opération d’abattage pour le sacrifice de "se dérouler dans de bonnes conditions".