Des candidats de la FGD s’engagent à ne pas toucher le salaire du parlement

La FGD a surpris tout le monde en couvrant 90 circonscriptions sur 92. Mais la grande surprise vient du fait d’annoncer que certains candidats verseront le salaire parlementaire, en cas de victoire, à la société civile.

Dans une démarche inédite, des candidats de la Fédération de la Gauche démocratique (PSU, CNI, PADS) ont signé des engagements selon lesquels, ils verseront les salaires de députation et toutes les indemnités inhérentes à leurs fonctions parlementaires aux associations de la société civile ou à des instances élues de leurs villes.

Sur ce point, ces candidats se démarquent totalement de toute la classe politique marocaine. En effet, plusieurs candidats, pour ne pas dire l’immense majorité, n’ont d’yeux que pour le salaire mirobolant et les privilèges que l’action parlementaire leur offre.

Et sur un autre plan, la direction de la Fédération de la Gauche démocratique a interdit aux milliers de bénévoles qui mènent sa campagne électorale de jeter les prospectus de la coalition sur la rue sous peine d’exclusion du parti auquel appartient le contrevenant.

K.B

engagement FGD

 


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page