Campagne électorale: Les partis commandent leurs outils de propagande en Chine

Les élections au Maroc coûtent cher, c’est pourquoi les partis politiques jouent la carte du moins disant.

Au fur et à mesure que la campagne électorale approche, la fièvre gagne les formations politiques. Il s’agit de faire en sorte de s’assurer les outils de propagande nécessaires à impressionner les électeurs. Mais ces outils coûtent chers et leur acquisition fait l’objet de transactions commerciales juteuses pour les fournisseurs.

Ce sont des dizaines de millions de dirhams qui sont en jeu et qui constituent un marché intéressant pour les entreprises marocaines. Sauf que les responsables financiers des partis mettent le coût de l’opération en ligne de mire et commencent à  chercher ces outils là, où ils ne risquent pas de gréver leurs budgets.

Les yeux se tournent tout naturellement vers le plus grand atelier du monde; la Chine. Proposant des prix imbattables, les Chinois vont confectionner tous les articles que leur commanderont les Marocains, privant ainsi les entreprises marocaines de recettes considérables.

Cette situation a irrité la patronne de la Confédération générale des entreprises marocaines ( CGEM) Myriam Bensalah, qui a appelé les leaders des partis marocains à privilégier les fabricants marocains et à éviter ainsi le paiement en devises étrangères.

Son appel sera-t-il entendu ? Rien n’est moins sûr.

T.J




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page