Boycott: le bras syndical du PJD s’en prend à El Othmani

Le bras syndical du parti de la Lampe s’en prend au patron des islamistes à cause de la campagne de boycott, lancée il y a presque un mois sur les réseaux sociaux et ayant eu l’adhésion d’un large pan de la société marocaine.

Ainsi, El Othmani et son gouvernement en prennent pour leur grade, l’Union nationale du travail au Maroc leur reprochant la faiblesse de leur offre du dernier round du dialogue social. Ce qui a poussé l’UNTM à s’y opposer en refusant de parapher l’accord « ne répondant pas aux revendications de la classe ouvrière ».

De même que le syndicat islamiste demande au gouvernement de repenser à une autre offre susceptible de concrétiser les revendications légitimes de la classe ouvrière, des fonctionnaires et des employés. Et d’exprimer sa compréhension « des motivations ayant incité les citoyens à boycotter certains produits de consommation ».

Le communiqué du bras syndical du Parti de la Justice et du Développement n’a pas manqué non plus de souligner que l’écoute, la compréhension et l’interaction positive sont les moyens idoines pour appréhender toutes les doléances sociétales, qui respectent la légalité, afin de « garantir la paix sociale en corollaire avec la justice et l’équité ».

Et de conclure que « la marginalisation des institutions, le désintéressement envers le rôle des organisations syndicales, politiques et civiles et la déformation des desiderata de la vox populi, loin de toute logique démocratique », ne pourraient que compliquer la donne.

Larbi Alaoui

Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page