Bourita explique pourquoi le Maroc n’a pas reçu MBS

©DR

Nasser Bourita a indiqué que la position du Maroc, dans la crise qui oppose l’Arabie saoudite et ses alliés au Qatar, est très claire. Le ministre des Affaires étrangères a déclaré que le Royaume a choisi la neutralité en raison des relations de partenariat stratégique et les liens solides qui le lie avec les pays du Golfe.

Invité de l’émission “sans frontières” sur Al Jazeera, Bourita a affirmé que le Maroc a une relation exceptionnelle et spéciale avec l’Arabie saoudite. Il a ajouté que le Royaume sert d’intermédiaire pour aider les deux parties à trouver un terrain d’entente.

Nasser Bourita a par ailleurs rappelé que “le roi Mohammed VI s’est déplacé sur place lors du début du conflit pour favoriser le dialogue entre les deux pays”, tout en affirmant que Rabat essaye toujours de rapprocher les points de vue afin de résoudre ces problèmes.

Concernant le fait que le Maroc n’a pas reçu le prince héritier d’Arabie saoudite, Mohammed Ben Salmane, lors de sa tournée, Bourita a été clair. “Les visites officielles, ça se prépare à l’avance conformément aux protocoles. Cela est tout a fait normal”, conclut le ministre marocain.

Rappelons que le torchon brûle entre l’Arabie saoudite et le Qatar depuis 2017. Les Saoudiens avaient accusé les Qataris d’encourager et de financer les organisations terroristes et la confrérie des frères musulmans. Le Yémen, les Émirats arabes unis, le Bahrein et l’Egypte n’ont pas tardé à soutenir les saoudiens et ont rompu leurs relations diplomatiques avec le Qatar.

Un an et demi après ce conflit, le Maroc va-t-il réussir à calmer les esprits et mettre cette crise hors-jeu?

K.B.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Maroc: encore des jets de pierre sur un autobus

Des jets de pierre, dont les auteurs sont des adolescents ont visé un autobus de Meknès, samedi dernier.