Blinken regrette de ne pas pouvoir assister à la réunion de Marrakech

Le chef de la diplomatie américaine, Antony Blinken a eu mardi un entretien téléphonique avec le ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, durant lequel il a notamment salué le Maroc pour son « engagement dans la lutte contre le terrorisme et son rôle dans la promotion de la sécurité et de la stabilité régionales ».

Selon un communiqué du porte-parole du département d’Etat américain, Blinken a fait part à son homologue marocain de « son regret de ne pas pouvoir assister à la réunion ministérielle de la Coalition mondiale contre Daech à Marrakech et lui a indiqué que la sous-secrétaire d’État aux Affaires politiques, Victoria Nuland, représenterait les États-Unis ».

Le secrétaire d’Etat américain a en outre « remercié le ministre des Affaires étrangères pour l’accueil par le Maroc de la réunion ministérielle, ainsi que pour son engagement dans la lutte contre le terrorisme et son rôle dans la promotion de la sécurité et de la stabilité régionales », a ajouté la même source.

La première réunion de la Coalition mondiale anti-Daech en Afrique se tient mercredi à Marrakech, à l’invitation conjointe du ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’Etranger et du chef de la diplomatie américaine.

Blinken a dû annuler tous ses déplacements après avoir été testé positif au Covid-19 la semaine dernière. Il tient depuis ses réunions sous format virtuel. « Au nom de M. Blinken », la sous-secrétaire d’Etat chargée des Affaires politiques, Victoria Nuland, conduit la délégation de haut niveau des Etats-Unis à cette réunion ministérielle. La délégation américaine comprend également la Secrétaire adjointe par intérim chargée des Affaires du Proche-Orient, Yael Lempert.

Le conclave de Marrakech connaîtra la participation des représentants de plus de 80 pays et organisations internationales. Il sera axé sur les défis imposés par le terrorisme sous toutes ses formes et le repositionnement de Daech dans le continent.

Cette réunion ministérielle confirme la ferme détermination du Maroc à coordonner étroitement avec ses partenaires pour éradiquer la menace émanant de cette organisation terroriste, qui vise la sécurité et la stabilité régionales et ainsi lutter contre les sources du terrorisme et d’extrémisme dans le continent africain.

AY


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page