Benkirane prépare son successeur à la tête du PJD

Bien qu’il soit le seul à pouvoir atténuer la colère des militants du PJD, Benkirane a tranché dans le sujet de sa candidature à un troisième mandat à la tête du PJD.

En effet, il est devenu de plus en plus convaincu de la forte opposition qu’il affrontera pour amender les statuts du parti, surtout que des grosses pointures ont pris leurs distances avec lui. Ni Saad Eddine El Othmani, ni Ramid, ni Rebbah, ni El Khalfi et d’autres ne semblent accepter que Benkirane soit réélu à cause du climat de tension extrême et des divisions qu’il réussi à créer au sein de sa formation.

C’est pour cela qu’il a opté pour une autre stratégie qui est celle de pousser son protégé Driss El Azami, l’actuel et nouveau président du groupe parlementaire à briguer le poste de secrétaire général. Ainsi, il pourrait perpétuer sa mainmise sur le parti par son biais, puisque El Azami est l’une des personnalités les plus fidèles à l’ex-chef de gouvernement.

Mais d’après des sources proches du PJD, cette démarche risque d’échouer au vu du maque de charisme d’El Azami et des rôles secondaires qu’il a joués jusqu’à présent au niveau des instances dirigeantes du PJD.

T.J.




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page