Benkirane: le PJD est royaliste mais pas “makhzénien”!

L’applaudimètre réservé à Abdelilah Benkirane a eu le dessus sur celui de Saâeddine El Othmani! C’était samedi soir, lors de son allocution au Congrès de la Jeunesse du parti de la lampe. L’ex-chef de gouvernement et ex-secrétaire du Parti  de la Justice et du développement a assuré que son parti, par fidélité historique, demeure incontestablement pour la monarchie.

Un choix irréversible, a ajouté Benkirane en réitérant ses éloges pour le roi Mohammed VI. Sans manquer, dans un humour qui est le sien, et qui ne fait pas rire tout le monde, de se demander si le Souverain s’énerve contre son successeur, El Othmani, comme il lui arrivait de le faire contre lui.

Tempérant sa déclaration d’amour et de fidélité pour la monarchie alaouite, le dirigeant PJDiste a tenu à clamer que si son parti est royaliste, il n’est  point “makhzénien”. Un sous-entendu politique signifiant que le parti de la Lampe ne cautionne aucunement le sens de “Makhzen” qui, sous le Protectorat français, signifiait “système de népotisme, d’enrichissement et de privilège reposant sur la proximité avec le pouvoir monarchique”. Comprendra qui pourra! “Fhamtbi oulla la?”, selon le tic interrogatif préféré de Benkirane.

D’un autre côté, toujours à propos du 6ème Congrès de la Jeunesse PJDiste où Benkirane a eu droit à un accueil triomphal, l’ex-chef de gouvernement et ex-SG du parti de la Lampe, a déclaré à Le Site info qu’il a refusé que ses “frères” lui rendent un hommage qu’il juge prématuré et que l’on doit cela, selon lui, à ceux qui ne sont plus en vie . Ceci, car il tient à faire savoir à tout le monde qu’il est toujours présent sur la scène politique nationale. Déclaration à méditer et qui augure, sans doute, que le sphinx islamiste veut renaître de ses cendres.

Larbi Alaoui

Articles similaires

Suggestions d’articles

L’animateur de “Dar wa Décor” lance un appel au roi Mohammed VI

Lors de son passage sur les ondes de Radio Aswat, l'animateur phare de l'émission "Dar wa Décor" diffusée sur 2M, Ismaïl Hijazi, a fait un appel au roi Mohammed VI.