Benkirane lance un appel à ses troupes depuis La Mecque

Feu Allal El Fassi avait lancé son historique appel du Caire sur les ondes de la radio « Sawt Al Arab » (La voix des Arabes), pour inciter les Marocains à la résistance face aux plans du protectorat et lutter pour le retour de Mohammed V et l’indépendance du Maroc. Mais si le fondateur de l’Istiqlal a fait ce geste pour la Patrie, en revanche Benkiranre, le secrétaire général du PJD lance un appel à ses troupes depuis la Mecque pour apaiser les vives tensions qui le traversent.

Ainsi le pyromane se transforme en pompier. Après avoir attisé le feu dans les rangs de son parti et au niveau de toutes les instances par son rejet des options et de la démarche de Saad Eddine El Othmani, voilà qu’il veut l’éteindre en s’adressant à ses camarades afin qu’ils enterrent la hache de guerre et cessent leurs querelles. Des querelles qui minent déjà profondément le PJD et qui ont fait dire à des médias que le parti islamiste est « au bord de l’éclatement ».

C’est dans ce contexte que le secrétaire adjoint du PJD Slimane El Amrani a reçu la bénédiction de Benkirane pour adresser une directive à tous les militants afin qu’ils mettent fin aux accusations mutuelles et sauvegarder coûte que coûte l’unité du parti autour de ses symboles et de ses principes.

A présent deux clans bien distincts apparaissent. D’un côté les adeptes de Benkirane, dont en premier lieu ses enfants qui n’ont pas hésité à décrire l’avènement de l’époque d’El Othmanui comme un renoncement à la dignité, une capitulation et un déshonneur.

De l’autre, il y a les supporteurs de Saad Eddine El Othmani , dont presque toutes les grandes pointures du PJD comme Aziz Rebbah, Mustapha Ramid, Mustapha El Khalfi entre autres. L’ex-ministre de la justice a eu cette réflexion qui a mis le feu aux poudres en disant notamment que la page de Benikrane était désormais tournée. Tout ce beau monde a étalé le linge sale du parti et exhibé au grand jour des divergences irréconciliables. Et c’est un Conseil national prévu dans quelques semaines et dont le président n’est autre que Saad Eddine El Othmani, qui indiquera dans quelle direction s’achemine ce parti.

T.J




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page