Benkirane critiqué par une ministre PJDiste

« Mon Dieu, gardez-moi de mes amis! Quant à mes ennemis, je m’en charge ». Cette citation de François-Marie Arouet, plus connu sous le pseudonyme de Voltaire, Abdelilah Benkirane peut désormais la faire sienne.

En effet, certains membres du Secrétariat général du parti islamiste désapprouvent les dernières « sorties » médiatiques de leur « frère », ex-chef de gouvernement et ancien patron du PJD. C’est du moins ce qui ressort de la déclaration à Le Site info d’un ténor du parti qui affirme que lesdites sorties ne rendent aucunement service à l’Exécutif dont le parti de la Lampe est à la tête.

Une autre voix PJDiste, et non des moindres, a la même appréciation sur le sujet qui embarrasse le parti. C’est celle, selon la même source, d’une ministre qui, à son tour, s’élève vigoureusement contre les propos tonitruants de Benkirane et le somme de « garder le silence par respect au poste de chef de gouvernement qu’il occupait ».

Est-il besoin de rappeler que les propos reprochés, par les uns et par les autres à Benkirane, et maintenant au sein même de son parti, se rapportent à sa retraite exceptionnelle?

Larbi Alaoui (avec Mohamed Fernane)




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page