Benkirane apporte son « soutien » à l’activiste Ahmed Ouihmane

Le président de l’Observatoire marocain pour la lutte contre la normalisation avec Israël avait été condamné à un mois de prison ferme par le tribunal de première instance d’Errachidia. Ayant fait appel, Ahmed Ouihmane, comparaît ce lundi devant la Cour d’appel de la même ville.

A cette occasion, l’Observatoire a révélé le point de but de l’ex-chef de gouvernement et ancien patron du parti islamiste sur cette affaire. Rappelons que l’acteur poursuivi avait été condamné suite à ses protestations contre la présence d’une société israélienne au Salon international des dattes de la ville d’Erfoud.

Dans un post Facebook publié la semaine dernière, le secrétaire général, Aziz Hannaoui, a fait savoir que Abdelilah Benkirane a contacté l’Observatoire marocain pour la lutte contre la normalisation avec Israël. L’ex-chef de gouvernement s’était enquis de la situation et de l’état de santé d’Ahmed Ouihmane. Et Benkirane a ajouté : « Je déplore ce qui s’est produit! ».

Pour rappel, le président avait écopé d’une peine mois de prison ferme, assortie d’une amende de 600 DH, le jeudi 7 novembre courant.

L.A.




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page