Benkirane, El Othmani, 2021… Nabil Benabdellah dit tout (VIDEO)

Dans un long entretien exclusif accordé à Le Site info, Mohamed Nabil Benabdellah s’est livré au jeu des questions-réponses, en toute franchise et “sans langue de bois aucune”.

Le secrétaire général du Parti du progrès et du socialisme (PPS) a ainsi évoqué sa participation au gouvernement Benkirane, en tant que ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Politique de la ville.

Jugeant cette participation de positive, Nabil Benabdellah précise: “Nous avions assumé la responsabilité qui nous incombait car il était de notre devoir de défendre les principes démocratiques”.

Notre interlocuteur s’est longuement épanché sur d’autres thèmes d’actualité qui lui tiennent à coeur. De Benkirane, son “ami, qui tire plus vite que son ombre et à qui il conseille plus de réserve, à son troisième mandat à la tête du parti du Livre, l’état des lieux au sein de celui-ci et les divers scénarii probables qu’enfanteront les élections 2021.

Mohamed Nabil Benabdellah n’a pas manqué non plus d’exprimer tristesse et amertume quant à la situation actuelle de la gauche, qu’il juge inquiétante. Ceci, aussi bien dans nos murs qu’ailleurs, pour diverses raisons, citant l’exemple du Venezuela et la crise politico-économique où se débat ce pays pétrolier d’Amérique latine.

L.A. avec Y.H.

Suggestions d’articles

Nizar Baraka dézingue le gouvernement El Othmani

Le secrétaire général du parti de la Balance continue à tirer à boulets rouges sur l'Exécutif El Othmani.