Benkirane a rencontré Akhannouch…et après?

Au lendemain de la tenue du conseil national du PJD, Aziz Akhannouch s’est déplacé lundi soir au domicile de Benkirane, après avoir reçu un appel téléphonique l’invitant à une rencontre. Les deux hommes avaient beaucoup de choses à se dire, tant les ponts semblaient rompus après les positions affichées par l’un et l’autre. Benkirane a définitivement fermé la porte du gouvernement à l’USFP et a réitéré sa position lors du conseil national.

Akhannouch, s’est présenté, lui aussi, comme un homme de parole et ne veut pas renier son engagement contenu dans le communiqué quadripartite signé avec l’USFP, le MP et l’UC, et dans lequel les quatre formations insistent sur la mise en place d’un gouvernement fort et homogène. Avec l’élection de Habib El Malki à la tête de la chambre des représentants, et au cas où le gouvernement voit le jour, comment considérer que l’USFP ne fasse pas partie de la majorité ?

Pour Benkirane, le parti de la rose doit se contenter d’un soutien à la majorité, sans pour autant siéger au gouvernement. Une solution humiliante pour un parti, dont les scores électoraux, ne reflètent pas son poids politique, estime un dirigeant socialiste.

A l’issue de la rencontre, les deux hommes affichaient une grise mine, ce qui a fait dire à Benkirane, que les négociations avancent doucement. Dans quel sens ? C’est toute la qustion.

T.J.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page