Balafrej demande à El Othmani une réponse à sa question

Saâd-Eddine El Othmani prenait part ce lundi à la séance mensuelle de politique générale de la Chambre des représentants. L’occasion pour les députés d’interpeller le chef du gouvernement sur diverses questions, notamment celle de la jeunesse.

Le député de la Fédération de la gauche démocratique (FGD), Omar Balafrej, n’a pas manqué de questionner El Othmani sur la situation des droits humains et des libertés au Maroc.

« Cela fait à peu près 9 ans, soit depuis 2011, que vous participez à la gestion de la chose publique, avec plusieurs autres partis représentés au Parlement. Les jeunes étaient sortis, à travers le mouvement du 20 février, pour réclamer la liberté, la dignité et la justice sociale », a déclaré Balafrej.

Et de poursuivre en exhortant le chef du gouvernement à répondre à cette simple question: « Pensez-vous sérieusement que notre pays a évolué en matière des libertés et de justice sociale? ».

Notons par ailleurs qu’en réponse à une question centrale autour des « Politiques publiques dédiées aux jeunes en relation avec la pandémie du coronavirus (Covid-19) », lors de la même séance, El Othmani a indiqué que la catégorie des jeunes constitue un levier essentiel pour le développement global et un atout et un réservoir d’innovation et de créativité.

Il a dans ce sens indiqué que le Conseil économique, social et environnemental (CESE) avait déterminé, dans une étude effectuée en 2018, les domaines stratégiques qui devraient être au cœur des dispositifs des politiques publiques dédiées à la jeunesse, notamment l’éducation et la formation, l’employabilité, l’accès à la santé et la protection sociale, la lutte contre les formes de pauvreté, de précarité et d’exclusion parmi cette frange de la population, la consolidation du socle des valeurs et du sentiment d’appartenance des jeunes à la Nation, la promotion de la création culturelle, artistique et sportive des jeunes, la sensibilisation au respect de l’environnement et l’éducation environnementale, outre le renforcement de l’engagement international des jeunes dans les grands agendas mondiaux et leur implication dans le rayonnement du Maroc.

M.S. et M.F.

Articles similaires

Suggestions d’articles

El Othmani sur la question du Sahara: « La position du Maroc ne souffre d’aucune ambiguïté »

Le Maroc a réaffirmé son engagement en faveur d'une solution définitive au différend régional autour du Sahara marocain, dans le cadre de l'intégrité territoriale et de la souveraineté nationale...