Aziz Akhannouch trace sa route à Agadir (vidéo)

Aziz Akhannouch, président du RNI, a exposé samedi à Agadir le programme détaillé de son parti et ses ambitions pour le Maroc.

Ce sont toutes les figures emblématiques du RNI qui étaient réunies ce week-end à Agadir. Cet événement marquait la clôture des congrès régionaux du RNI et avait pour principaux objectifs de tracer définitivement la feuille de route du parti.

Aziz Akhannouch a expliqué que le RNI a choisi comme référence identitaire la démocratie sociale, une alternative qui se positionne au centre de l’échiquier politique avec comme piliers l’égalité, la confiance et la cohésion sociale.

“Notre offre politique est une réponse à la fois aux revendications légitimes de nos concitoyens et à ceux qui se nourrissent de leurs malheurs”, a-t-il martelé.

Le patron du RNI a encore une fois insisté sur les axes centraux du parti: la santé, l’éducation et l’emploi.

Pour l’éducation, le parti de la Colombe promet de se focaliser sur la lutte contre l’abandon scolaire, la généralisation de l’enseignement préscolaire et la promotion des écoles en milieu rural, tout en s’engageant en faveur de l’amélioration des conditions de travail des enseignants et la mise à niveau du système universitaire et de la formation professionnelle en renforçant notamment l’esprit d’entreprenariat chez les jeunes étudiants.

La santé est également un chantier qui occupe une place importante dans la réflexion menée par le parti. A l’issue des congrès régionaux du RNI, des propositions viables et en phase avec la réalité du secteur ont vu le jour dans l’objectif d’améliorer la situation du secteur.

L’encouragement des médecins de famille, la création de centres de santé de proximité et l’amélioration de la situation du personnel médical figurent en tête des engagement en matière de santé.

Pour l’emploi, le RNI mise sur la création de deux millions d’emplois à l’horizon 2025 grâce, entre autres, à la promotion du secteur privé, le renforcement des infrastructures et l’encouragement des domaines des services, de l’industrie et de la formation des jeunes.

Pour promouvoir le marché de l’emploi et la lutte contre l’informel, le RNI mise fortement sur le secteur des services. Ce secteur est un réservoir d’opportunités pour les jeunes non diplômés ou qualification reconnues ainsi que pour les marocains sans emploi. Le parti prône également une réelle révolution dans la formation et l’incitation des jeunes à l’auto-entreprenariat. Au delà des précisions et du programme clair affiché par Aziz Akhannouch, c’est un discours humaniste qu’a prôné le patron du RNI. Un discours qui marquera l’histoire de son parti.

Soufiane Laraki

 

Articles similaires

Suggestions d’articles

Rabat: la brigade anti-gangs intervient après une alerte à Takadoum

Des éléments de la brigade mobile de la police de secours et de la brigade anti-gangs sont intervenus immédiatement après avoir reçu un avis.