Les autorités d’Al Hoceima rejettent la candidature de Najib Ouazzani

Si le rejet de la candidature de Hamad Kabbaj à Marrakech a défrayé la chronique et divisé une bonne partie de l’opinion publique, le rejet de la candidature du docteur Najib Ouazzani sur les listes du PJD à Al Hoceima, ne risque pas de faire couler beaucoup d’encre.

La décision des  services de la préfecture d’Al Hoceima de ne pas recevoir le dossier de candidature du secrétaire général du parti Al Aahd Addimocrati, est parfaitement légale et conforme à toutes les dispositions en vigueur.

En effet, l’article 24 du règlement intérieur du parlement indique que les dossiers de candidatures de personnes qui appartiennent à plus d’un parti politique ne sont pas recevables. De même que l’article 21 de la loi sur les partis, stipule qu’il est interdit d’adhérer à plusieurs partis à la fois.

Plus encore, l’article 20 de la même loi indique qu’il est interdit aux membres du parlement, des conseils des municipalités ou des chambres professionnelles de se défaire de son appartenance politique au cours de son mandat, sous peine de perdre son statut.

Ainsi, Najib Ouazzani, comme nous l’écrivions au moment de l’annonce de sa candidature, devait d’abord, présenter sa démission de son parti, avant de s’inscrire sur les listes du PJD. Cela n’a pas été fait.

T.J.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page