Augmentation du SMIG: Benkirane tacle Aziz Akhannouch

Le secrétaire général du Parti de la Justice et du Développement (PJD) a réagi aux contenus de l’accord social conclu entre le gouvernement et les centrales syndicales les plus représentatives, le 30 avril dernier.

Dans son allocution à la séance plénière du troisième Congrès régional de son parti, Région Drâa-Tafilalet, dimanche dernier, Abdelilah Benkirane a surtout commenté la décision du relèvement du salaire minimum dans le secteur public, considérant que ce n’est point le moment favorable d’une telle augmentation.

« Si j’avais été à la place du chef de gouvernement, je n’aurais pas pris une décision pareille! », a déclaré le patron du parti islamiste. Et d’ajouter tout de go: « Je ne vous aurais pas augmenté d’un seul ‘rial’ et j’aurais épargné l’argent car les conditions actuelles appellent à l’épargne en prévision des jours à venir ».

Par ailleurs, le dit accord, paraphé par l’Exécutif et plusieurs partenaires sociaux, comporte plusieurs engagements, dont le relèvement du salaire minimum des secteurs de l’industrie, du commerce et des services de 10% sur deux années.

De même qu’il a été décidé l’unification progressive du salaire minimum légal entre les secteurs de l’industrie, du commerce, des professions libérales et du secteur agricole, ainsi que relèvement du salaire minimum. L’accord stipule également le relèvement du salaire minimum dans le secteur public à 3.500 DH nets par mois.

Larbi Alaoui




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page