Augmentation des salaires: un syndicat refuse l’offre de l’Exécutif

La confédération démocratique du travail vient d’annoncer qu’elle refuse la proposition du gouvernement concernant l’augmentation des salaires.

A rappeler que cette proposition a été faite lors d’une récente rencontre du ministère de l’Intérieur avec des représentants de différentes centrales et du patronat.
Mais un communiqué de la CDT explique que la proposition gouvernementale ne répond aucunement, dans son volet social, à l’amélioration souhaitée du pouvoir d’achat des citoyens. Ni d’ailleurs, avec les revendications légitimes des fonctionnaire et de la classe ouvrière, aussi bien du secteur public que du secteur privé.
De même que la CDT pointe une augmentation dérisoire (400 DH et 500, selon les échelles, pour les salaires et 100 pour les allocations familiales) et refuse que le ministère de l’Intérieur intervienne, au nom de l’Exécutif. Fait qui, pour le syndicat, est un indicateur du retour à un passé révolu, dans un dossier concernant le Dialogue social, du ressort d’autres ministères.
La Confédération démocratique du travail a aussi annoncé soumettre un rapport et déposer plainte à l’encontre du gouvernement auprès du Comité de la liberté syndicale des organisations des travailleurs des pays arabes, en juin prochain. Cette initiative s’adressera aussi à d’autres organisations régionales et internationales des travailleurs et, également, à l’Organisation internationale du travail (OIT).
L.A.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Change: le Dirham s’apprécie face à l’Euro en juillet

Le dirham s'est apprécié de 0,78% contre l'euro et de 0,09% vis-à-vis du dollar américain en juillet 2019, selon Bank Al Maghrib (BAM).