Assid s’insurge contre Raissouni et ses propos sur la Mauritanie (PHOTO)

Le penseur et acteur des droits de l’Homme, Ahmed Assid, a comparé les propos sur la Mauritanie d’Ahmed Raissouni, président de l’Union internationale des oulémas musulmans (UIOM), à ceux de Hamid Chabat, ex-patron du Parti de l’Istiqlal, et ce qui s’en est suivi comme répercussions sur les relations diplomatiques entre les deux pays voisins, la Mauritanie et le Royaume, en 2016.

Via une publication sur sa page officielle Facebook, Assid a qualifié Raissouni « d’expatrié mental au Golfe et au Proche-Orient », tout en soulignant que ce dernier « veut nous faire à la période d’avant 1963 pour que la guerre soit déclarée entre les Mauritaniens et nous ». Et ce, car Raissouni « ne comprend pas la signification de l’Etat-Nation moderne qui, à sa création, adopte vite le sentiment d’appartenance patriotique, réunissant tout le peuple  qui se trouve sur le territoire de cette nation, même si celle-ci a été détachée d’un autre Etat voisin ».

De même que le penseur maroco-amazigh a considéré que les Marocains qui évoquent la création récente de l’Algérie s’appuient sur des réalités historiques concrètes. Cependant, selon lui, ils ne vont pas jusqu’à demander la dissolution du pays voisin de l’est afin qu’il redevienne comme auparavant, comme l’a fait Raissouni à propos de la Mauritanie, à cause de l’absence de tout sentiment politique chez lui.

« Nous, Marocains, devons déployer plus d’efforts sincères afin d’asseoir les bases du vivre ensemble avec nos voisins, leur souhaitant progrès et prospérité. Et non le retour au discours de ceux qui appellent aux troubles dormants (ndrl, « Al fitna annaima », dans le texte) et fouiner dans les labyrinthes du passé, que le ‘fqih’ sait comment on appelle ceux qui les réveille », a poursuivi Ahmed Assid.

L.A.

 

Nouveau changement dans les prix des carburants au Maroc






Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page