Après Ramid, El Azami présente sa démission de la présidence du Conseil national du PJD

Mais que se passe-t-il au sein du PJD? Après que Mustapha Ramid a présenté, ce vendredi 26 février, sa démission de son poste ministériel au chef du gouvernement pour « des raisons de santé », c’est au tour de Driss El Azami Idrissi d’annoncer sa démission de la présidence du Conseil national du PJD.

Dans sa lettre de démission, le principal intéressé déplore la situation que traverse son parti, soulignant que « sa patience a atteint ses limites ».

« J’ai décidé de présenter cette démission parce que, malheureusement, je ne peux plus tolérer et comprendre, ni expliquer ou accepter ce qui se passe à l’intérieur du parti, et je ne peux rien faire, donc je ne veux pas en être témoin », a notamment écrit El Azami.

Rappelons que le ministre d’Etat en charge des droits de l’Homme et des relations avec le Parlement, Mustapha Ramid, a présenté, ce vendredi 26 février, sa démission de son poste ministériel au chef du gouvernement.

« En raison de mon état de santé et de mon incapacité à continuer à assumer mes responsabilités, je vous présente ma démission du gouvernement, dans l’espoir de la soumettre au roi Mohammed VI, que Dieu le Glorifie », a écrit Ramid dans sa lettre adressée à Saad-Eddine El Othmani et dont Le Site info détient copie.

Plus de détails à venir…

Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page