Après Driss Benhima, d’autres grosses pointures devraient rejoindre l’Istiqlal

Plusieurs personnalités nationales ont les yeux de Chimène pour le parti de Feu Allal El Fassi. Ainsi, selon une source bien informée au sein du parti de la Balance, l’ex-directeur de Royal air Maroc, a rejoint les rangs des Istiqlaliens.

Cette adhésion de Driss Benhima n’est que les prémices annonciatrices d’autres, de personnalités marocaines et de cadres, des mondes de l’économie et des affaires, désireuses de rejoindre les rangs istiqlalis, dans les prochains jours.

La même source, ayant préféré gardé l’anonymat, a déclaré à Le Site Info que l’exemple de Driss Benhiman n’est “ni exclusif, ni orphelin” et sera suivi par d’autres adhésions de personnalités influentes. Ceci, grâce à la dynamique que Nizar Baraka est parvenu à créer au sein du PI, depuis qu’il en est secrétaire général.

Cette nomination, ajoute notre source, est synonyme de confiance renouvelée pour un parti dont l’importance et le poids n’ont plus besoin d’être présentés dans la scène politique nationale. “Un parti qui peut ressentir une quelconque défaillance mais qui renaît de ses cendres, tel le Phénix, car s’appuyant sur des fondements idéologiques et institutionnels réels, prônant la proximité avec le citoyen”, claironne la même source.

Et de renchérir en affirmant que le fait que Driss Benhima ait rejoint les rangs de l’Istiqlal a créé une sorte d’inquiétude exagérée chez certains milieux, craignant que d’autres adhésions de personnalités influentes s’en suivent. Ceci, car le parti de la Balance est celui de l’avenir qui a entre les mains “les solutions adéquates aux sérieuses questions qui interpellent le Maroc”.

N.L et L.A.

Suggestions d’articles

La vérité sur les rumeurs annonçant la mort de Mohamed El Ouafa

Plusieurs rumeurs ont circulé ces dernières heures sur les réseaux sociaux selon lesquelles l'ex-ministre de l'Education nationale est décédé suite à un problème de santé.